Bien que le but de ce groupe est de réaliser un livre de généalogie familiale à partir de toutes les ressources ( fiables) que procure Internet, il est indispensable de compléter ses recherches en visitant des lieux où se trouvent les originaux des livres, registres et actes qui témoignent du mode de vie de ceux que nous recherchons et portent leurs signatures.

Tout naturellement, une visite aux archives départementales de la Loire s'impose. La découverte de cette grande « institution » située à Saint Étienne Rue Barroin a enthousiasmé notre groupe.
Il est vrai que nous avons bénéficié d'un accueil exceptionnel, je dirais même chaleureux.

Monsieur Pitiot nous attendait. Puis madame Saura nous a servi de guide pour l'exposition qui se trouvait dans le Hall. Cette exposition « Places Publiques » a permis de remonter le temps à la découverte de la construction des cités, de l'importance des places mais aussi de leur évolution. Des plans, des cartes, des photos récentes ou anciennes, mais aussi des documents sur l'architecture, les matériaux, l'implication de ces places dans la vie publique et sociale … Des réponses compétentes à nos questions ont enrichi, c'est sûr, notre vision de « la place publique », de celle que nous avons dans notre ville ou dans notre village.

Nous avons retrouvé monsieur Pitiot qui nous a conduits avec moult explications très claires au détour des couloirs et des salles, dans « les coulisses » des Archives.
Que de découvertes !

La numérisation des documents et le labo photo : la compétence, la patience, la minutie.
L'archivage : des kilomètres de documents conservés dans des pochettes spéciales puis mis dans des classeurs, eux-mêmes rangés sur des étagères dans des salles à air conditionné.
La restauration des documents : les diverses techniques mais aussi une précision importante à savoir qu'on restaure mais qu'on ne remplace jamais un morceau manquant d'un document.
Notre visite se terminait par la salle de lecture. Et là encore bien qu'il soit déjà 17 heures et qu'il faille partir, nous avons compris que nous pouvions compter sur la compétence mais aussi l'enthousiasme et la passion de la recherche chez les archivistes qui accueillent dans cette salle.

Chacun a promis de revenir, sans crainte, en confiance.
Belle promesse déjà tenue par certains.
Michèle Péault

Archives départementales 18 décembre 2014